Browsing "Définition"

Définition du verbe français

Le verbe est un élément central de la phrase, sans lui il ne passe plus rien!

Verbe à l’infinitif

Il s’agit de la forme du verbe lorsqu’il n’est pas conjugué, c’est une forme neutre. C’est sous cette forme que le verbe est présent dans le dictionnaire. Les verbes se classent en 3 catégories et on se base principalement sur leur infinitif pour définir ces catégories.

Formation du verbe

Le verbe se décompose en deux éléments que l’on appelle le radical et la terminaison.
Le radical est la racine du verbe et on le retrouve généralement dans le verbe conjugué.
Ex: le radical du verbe marcher est « march » (on a enlevé la terminaison) et la conjugaison du verbe s’appuie ensuite sur ce radical comme dans « nous march-ons ».
La terminaison est l’élément final du verbe. Les terminaisons les plus courantes sont « er », « ir », « oir », « ire ».
Ex:

  • manger termine en « er »
  • subir termine en « ir »
  • voir termine en « oir »
  • sourire termine en « ire »

Verbe conjugué

Le verbe présente des variations selon les sujets ou le temps de la phrase. On dit alors qu’il est conjugué.
Ex: Verbe passer conjugué au futur simple : Tu passeras me voir après ton travail.

Verbes d’action et verbes d’état

On distingue les verbes d’action et les verbes d’état.
Le verbe d’état exprime justement un état.
Des verbes comme « être », « paraître », « devenir », « sembler » sont des verbes d’état.
Ex: Pierre devient grand.
Les verbes d’action sont tous les autres verbes et ils expriment une action un peu plus dynamique, il se passe quelque chose.
Ex: Jean traverse la cour de la maison.

Les 3 groupes pour les verbes

Comme les papillons, on peut classer les verbes en catégories et il y en a 3.
Le verbe à l’infinitif est composé deux parties, un radical et une terminaison.
Ex: le verbe « marcher ». Son radical est « march » et sa terminaison est « er ».
On se base principalement sur la terminaison de leur infinitif pour les classer.
Le verbe en Français exprime une action ou un état.

Les verbes en -er ou les verbes du 1er groupe

Les verbes qui finissent en « er » sont le groupe majoritaire et de loin!
En effet, les verbes terminant en -er seraient plus de dix mille dans la langue française!
Une seule exception mais vraiment notable est le verbe « aller ». Il s’agit d’un verbe très courant et très irrégulier qui appartient au troisième et dernier groupe.
En général lorsque des nouveaux verbes sont créés par l’usage, ils se terminent en « er ».
On a ainsi vu apparaître des verbes comme « podcaster » ou « scanner ».
Leur conjugaison est assez prévisible et régulière.

Les verbes en -ir ou les verbes du 2ème groupe

Les verbes qui finissent en « ir » sont les verbes du second groupe.
C’est un club assez fermé car ils ne sont plus que 300 verbes environ à être du deuxième groupe.
Attention, certaines verbes peuvent finir en -ir mais appartenir au 3ème groupe (les fourbes!).
Pour être sûr qu’une verbe terminé par « ir » à l’infinitif est bien du second groupe il est nécessaire que sa conjugaison comporte « iss » à certaines conjugaisons (notamment au participe présent).
Ex: le verbe finir termine par « -ir » à l’infinitif et on dit « finissant » au participe présent, il s’agit donc bien d’un verbe du second groupe.
Le verbe venir termine par « -ir » à l’infinitif mais on dit « en venant » et non en « en venissant » (cela fait mal aux oreilles!), il n’est pas du second groupe. Il s’agit donc d’un verbe du troisième groupe.

Les verbes du 3ème groupe ou tous les autres verbes (« ir », « oir », « re »)

Tous les verbes qui ne sont pas du premier ni du second groupe appartiennent au troisième groupe.
Cela représente environ 200 verbes et ce sont ceux qui posent le plus de problèmes!
Certains des verbes du troisième groupe sont des verbes usuels très importants dans la vie de tous les jours.
Ex: aller, dire, faire, devoir, etc.

Le verbe « aller »

La terminaison -er à l’infinitif du verbe aller pourrait nous tromper mais il appartient bien au troisième groupe.
Il s’agit d’un verbe extrêmement utilisé tous les jours mais sa conjugaison est parfois diabolique.
Ex: je vais (présent), j’irai (futur). Cela ressemble fort peu au radical du verbe!

Et vous, vous rappeliez-vous de l’existence des 3 groupes de verbes?

Définition de « néologisme »

La langue française évolue et de nouveaux mots se créent chaque jour sous la pression de la langue usuelle. On parle de « néologismes ».

Définir néologisme

Il s’agit du phénomène de création de nouveaux mots.
Souvent, ces mots sont liés à la technologie ou décrivent une évolution de la société.
La langue peut également intégrer des mots étrangers, souvent des termes anglo-saxons.
Certaines de ces créations liées à l’époque ou aux modes finissent même par rejoindre le dictionnaire!

Exemples de néologismes

  • Adulescent : se dit de celui qui malgré son âge adulte se comporte encore comme un adolescent. On voit que c’est un néologisme liée à l’évolution de la société.
  • Papy-Boomeur : il s’agit d’une personne née lors du baby-boom d’après-guerre qui atteint l’âge de la retraite. Il s’agit également d’une évolution de la société.
  • Pourriel : il s’agit d’un courrier électronique non-sollicité que l’on reçoit dans son email et qui nous fait perdre notre temps. Ce néologisme est lié aux nouvelles technologies.
  • Etc, etc.

Vos néologismes

Et vous, connaissez-vous des néologismes que vous utilisez dans la vie de tous les jours?
Les commentaires sont à vous!